Découvrez Notre Sélection de Produits de Qualité pour Futures Mamans et Bébés


Découvrez notre jolie BellyBulleuse, Christelle, vous parler de son expérience avec BellyBulle

“Salut à toutes les BellyBulleuses. Je me présente, je m’appelle Christelle, j’ai 32 ans. J’attends donc deux merveilleuses poupées, qui vont arriver pour le mois de juin. Je suis à 28 semaines et donc, je vais accoucher, si tout va bien, le 26 juin par césarienne. Donc, je suis en congé pathologique pour le moment. Je suis une femme active, je suis directrice régionale pour une société de cosmétique et d’accessoires de mode. Donc, j’ai dû lever le pied et me faire arrêter pour m’occuper de ma grossesse. Voilà…

Ma grossesse se passe bien. J’ai eu beaucoup de mal au départ parce que j’étais malade. Donc, j’avais des nausées et des vomissements pendant les quatre premiers mois. Et puis… et puis… on va dire que depuis 15 jours, 3 semaines, vraiment je suis épanouie. Et je profite pleinement de ma grossesse. Donc, c’est vrai que c’est peut-être un peu tard par rapport à d’autres mamans, mais au moins j’en profite, je peux bouger même si je dois lever le pied. Et j’en profite du coup pour être moins sur le canapé toute la journée, du coup à surfer sur internet et à regarder tout ce qu’il faut.

Du coup, j’ai connu BellyBulle, bah par la créatrice, donc du site et du concept. Donc, je l’ai connu un petit peu tard parce que le premier trimestre était déjà passé, qu’elle m’a… qu’elle m’a sollicité pour voir ce que je pensais de son site avec toute objectivité. Et donc pour toute transparence, je… je suis à fond dans son concept parce que vraiment on a tout qui est concentré dans ce site. Et on n’a pas besoin d’aller dans le site de la Secu, le site de la CPM pour les informations, sur le site de doctissimo pour ne pas les citer.

Là où des fois on peut avoir peur quand on a une petite perte ou autre, on a l’impression que ça va être la fin du monde. On a vraiment une professionnelle qui nous… qui est présente sur ces vidéos, donc Sarah. Merci Sarah pour tes vidéos d’ailleurs, qui m’ont beaucoup rassurée. Et… et ce qui est bien, c’est que chaque vidéo est détaillée. Elle prend le temps de nous expliquer à chaque fois quand on a un problème donc pour le coup. Moi, j’ai regardé les contractions, le problème des contractions, même si j’avais demandé à ma sage-femme comment on sentait une contraction parce que j’en avais… voilà je ne sais pas, je ne sais pas ce que c’est, je n’ai pas eu de douleurs encore assez intenses pour savoir ce que c’était. Et elle explique bien, elle prend le temps et je peux revoir la vidéo quand je veux, j’ai le temps. Et alors qu’avec ma sage-femme qui vient pour le coup depuis trois semaines, qui vient toutes les semaines, mine de rien, elle a d’autres rendez-vous avant moi, après moi. Elle est quand même pressée par le timing même si elle est très professionnelle. Dès fois, je n’ai pas toutes les questions qui me viennent en tête, et puis je ne pense pas non plus à toutes les noter, parce qu’il faut vivre aussi sa grossesse pleinement. Et le fait d’aller sur ce site, avec ses vidéos, je parle vraiment bien des vidéos, qui pour moi sont plus parlantes que les écrits, parce que j’ai une professionnelle devant moi, je suis rassurée. Et puis en plus, si j’ai une question, je peux aller en plus dans le contact, et on peut rentrer en contact avec elle même si je ne l’ai pas fait. Mais… voilà, je trouve ça vraiment très ludique, très fluide, et je vous invite à tester, à au moins découvrir les vidéos, et plus si vous êtes intéressée.

Il y a une chose que j’ai découverte aussi, sur le don du sang de cordon. Donc, je l’ai vu dans la formule du pack. Parce que forcément quand vous avez le pack, c’est bien bien bien détaillé. Et vous avez ce don. Donc du coup, je vais vous montrer. Parce que j’ai demandé à ma gynécologue qui me suit donc, au CHU. Donc, c’est le sang de cordon, un don précieux, qui peut sauver en fin de compte, on ne sait pas, mais qui peut sauver des vies. Et puis je vous invite à le faire parce qu’en fin de compte, ce cordon après, qu’est-ce qu’on en fait? Nous, quand on a accouché, ils vont le jeter. Alors que là, vous remplissez un petit formulaire. Donc, je ne l’ai plus parce que je l’ai déposé cette semaine. Voilà, vous datez, vous signez, comme quoi vous allez donner le sang de cordon ombilical. Et c’est gratuit, et puis c’est un geste qui peut sauver tellement de vie, en fait, on ne se rend pas compte. Et ça, on ne vous le dit pas forcément à l’hôpital. Et là, sur le… sur BellyBulle, c’est du coup tellement détaillé, que vous avez ça. Je vous conseille de le faire.

Le conseil, c’est déjà d’arrêter d’écouter les “on dit” pendant sa grossesse, de faire affaire à des professionnels qui sont quand même… qui ont fait des études pour répondre à nos questions, et d’arrêter de penser, de croire à des mythes qui n’existent pas. Il faut vivre pleinement votre grossesse. Quand vous avez forcément des interrogations, alors oui vous pouvez aussi appeler vos spécialistes.

Du coup sur le site, vous avez, j’ai envie de dire, toutes les vidéos pour aussi vous rassurer, parce que vous avez affaire avec une professionnelle. Mais vraiment voilà, il ne faut pas se prendre la tête. Moi, j’ai eu… j’ai mis du temps à avoir ces bébés. J’ai connu des galères, et un jour tout arrive, et il faut y croire. Et voilà, pensez à vous. Il faut bien se ménager parce que mine de rien, c’est que neuf mois dans votre vie, pour une grossesse, bon moi pour deux, pour le coup, mais… c’est… voilà, c’est rien sur toute une vie. Donc, vivez-la à fond.”