Au cours de la surveillance de votre grossesse, vous allez forcément interroger votre médecin sur les risques éventuels, pour l’enfant, de la prise de médicaments et de vaccins. La peur d’avoir un enfant mal formé est en effet très fréquente. D’ailleurs cette peur pousse parfois certaines futures mères à ne prendre aucun médicament même le plus anodin et même après avis médical. 

Quelques grands principes doivent être connus ou respectés pour éviter tout souci:

La drogue

Si les drogues de rue ne sont pas bonnes pour vous, elles sont encore pires pour votre enfant. En effet, pendant que vous êtes enceinte, elles vont directement à votre bébé.

Les drogues comme la poussière d’ange, la cocaïne, le crack, l’héroïne, le LSD, la marijuana ou le speed augmentent le risque que votre bébé:

  • naisse avec une addiction,
  • naisse avec de sérieux problèmes de santé,
  • naisse prématurément ou que son poids ne soit pas suffisamment élevé.

Si vous pensiez arrêter la drogue, c’est le moment de le faire.

Veuillez informer votre médecin d’une éventuelle consommation de drogue dans le passé ou d’une éventuelle addiction pour qu’il/elle puisse réduire les effets néfastes de la drogue sur la santé de votre bébé.

Informations supplémentaires:

Médicaments sur ordonnance

Si on vous avait prescrit des médicaments avant votre grossesse, veuillez demander à votre médecin si vous pouvez continuer à les prendre alors que vous êtes enceinte.

Lorsque votre médecin vous prescrira un médicament, il/elle déterminera les avantages que cela aura pour vous et les risques pour votre bébé.

Malgré les potentiels risques associés à certains médicaments, ne pas les prendre peut s’avérer plus dangereux. Par exemple, si vous aviez une infection urinaire, votre médecin doit vous prescrire un antibiotique. Alors que si l’infection urinaire n’était pas traitée, cela pourrait être problématique pour vous et pour votre bébé.

Si on vous prescrit un nouveau médicament, veuillez informer votre médecin que vous êtes enceinte et assurez-vous de parler ensemble des risques et des avantages de ce nouveau médicament.

Soins dentaires

Les femmes enceintes doivent être conscientes que les changements hormonaux provoquent souvent des saignements ou des douleurs aux gencives. Même si cela est normal, veuillez consulter votre dentiste s’il y a une inflammation des gencives et si elles deviennent très douloureuses. L’idéal est de ne pas commencer de nouveaux soins pendant la grossesse mais seulement des checks-up. Le second trimestre est idéal pour faire un check-up. Quant aux rayons X, évitez-les. Essayez de faire votre check-up et d’en finir avec vos soins dentaires avant de tomber enceinte.

Médicaments sans ordonnance

Les vitamines prénatales, maintenant disponibles sans ordonnance, ne sont pas dangereuses durant la grossesse. Demandez à votre médecin si vous pouvez prendre d’autres vitamines, des remèdes à base de plantes ou des compléments.
Vous ne devriez prendre aucun autre médicament sans ordonnance sauf si c’est nécessaire
Pour savoir si vous pouvez prendre d’autres médicaments qui ne sont pas dans la liste, contactez votre médecin.

Vaccinations

Vaccin

Administration pendant la grossesse

Commentaires

BCG

NON

Choléra

OUI

Possible si indication

Coqueluche

NON

Après l’accouchement

Diphtérie

OUI

Possible si indication

Encéphalite japonaise

NON

Fièvre jaune

OUI

Eviter sauf en cas de risque élevé

Grippe

OUI

Hépatite A

OUI

Possible si indication

Hépatite B

OUI

Si risque infectieux

Méningocoque

OUI

Si risque infectieux

Oreillons

NON

Poliomyélite inactivée

OUI

Si indication

Rage

OUI

Si indication

Rougeole

NON

Rubéole

NON

Vaccination après l’accouchement, contraception conseillée

Tétanos

OUI

Possible si indication

Typhoïde

OUI

Possible si indication

Varicelle

NON

Sources: Le CRAT et L’Institut de Veille sanitaire

Si vous avez un doute ou une inquiétude à propos d’un médicament ou d’une vaccination, vous pouvez:

  • Téléphoner à un centre de pharmacovigilance. Ils vous répondent directement et vous donnent une information sur les médicaments et les risques encourus en cas de grossesse. Ils transmettent, en même temps, l’information à votre médecin.
  • Consulter le site internet du CRAT (Le Centre de Référence sur les Agents Tératogènes). Ce site est accessible à tous mais est destiné aux professionnels de santé. C’est pourquoi en cas de difficulté de compréhension de l’information donnée, il faut vous adresser à votre médecin qui pourra, si nécessaire, contacter le CRAF.

Découvrez Notre Sélection de Produits de Qualité pour Futures Mamans et Bébés