Découvrez Notre Sélection de Produits de Qualité pour Futures Mamans et Bébés


Bonjour! Alors, vous êtes au troisième trimestre de votre grossesse, toutes mes félicitations. Le ventre a dû bien gonfler et vous devez peut-être probablement bien sentir votre bébé bouger.

Alors, la to do list du troisième trimestre… on ne va pas déroger à la règle, il y a une to do list pour chaque trimestre donc, on en a une également. Et elle n’est pas petite, il y a quand même pas mal de choses à faire. Alors après, vous êtes peut-être en congé de maternité, donc vous aurez aussi un peu plus de temps pour la compléter.

Alors, on va commencer par les cours de préparation à l’accouchement. Vous vous êtes inscrites au deuxième trimestre, il est temps d’y assister. On conseille généralement d’y assister entre 32 et 36 d’aménorrhées. Donc, assistez aux cours de préparation à l’accouchement. J’invite également votre conjoint à vous rejoindre à ces cours-là. Je pense que c’est important que la préparation se fasse aussi en couple, votre partenaire étant votre principal coach.

Ensuite, autre chose, on y assiste c’est très bien, mais il faut également s’entrainer. J’insiste également sur ce point-là. La plupart des femmes pensent, “oh, c’est bon, j’ai fait mon cours, je suis prête”. Non, non, non, il ne faut pas hésiter à continuer à s’entrainer sur les positions, les techniques de respiration, les techniques de relaxation. S’il y a un CD… un cours de relaxation que vous avez fait et qu’il y a un CD, et que votre sage-femme vous a prodigué, n’hésitez pas à le repasser régulièrement, bref il faut pratiquer. Un point très important également, c’est connaitre les symptômes et les raisons qui doivent vous faire consulter au troisième trimestre. C’est un petit peu différent du deuxième trimestre, et on en parlera dans une prochaine vidéo.

Et du coup, en découle un plan d’urgence, et oui. Il va falloir prévoir un petit peu, en cas d’urgence, un petit plan, quel mode de transport, si jamais c’est votre deuxième enfant, éventuellement un mode de garde, le numéro des urgences sur le réfrigérateur par  exemple. C’est des petites choses toute bêtes mais c’est important de bien tout préparer.

Alors, si vous souhaitez réellement accoucher par voie basse, naturellement, et que  vous voulez optimiser les chances, que vous voulez mettre vraiment toutes les chances  de votre côté, on va également faire une petite vidéo dessus, mais il y a des petites  techniques que vous pouvez d’ores et déjà mettre en place pour commencer à préparer  le col.

Si ce n’est pas déjà fait, dans ce cas-là, il va falloir profiter du temps qui vous reste pour  pouvoir finir les achats pour votre bébé et pour vous-même également.

Et du coup, en découle le fameux siège auto. On a passé une bonne vidéo dessus à  parler de quel type de siège auto il fallait choisir. Vous l’avez probablement acheté. Il est  temps  maintenant  de l’installer, comme ça tout est prêt. Sachez qu’on ne quitte pas la  maternité sans siège auto et qu’il est très important de, ne serait-ce que le trajet de la  maternité à la maison, de le faire avec le siège auto à l’arrière. Donc, installez-le,  comme ça au moins  ce  sera fait.

Un autre point très important de cette to do list du troisième trimestre, c’est visiter la  salle de naissance. Ça fait partie intégrante de la préparation à l’accouchement, et les  études le montrent. Les femmes se sentent beaucoup plus à l’aise et se sentent beaucoup plus détendue dans un environnement qu’elle connaisse. Donc, n’hésitez pas à  demander à votre maternité s’il est possible de visiter la salle; généralement, il y a des  dates de visite qui sont organisées par une sage-femme. N’hésitez également pas à y amener votre partenaire. C’est important, encore une fois, de faire cette préparation à  deux.

Alors, en découle du coup, le fait de faire la valise pour la maternité. On fera toute une  vidéo dessus. Prévoyez d’ores et déjà un petit sac, une toute petite valise, valise de bagage à main, pour mettre tout ce dont vous aurez besoin pour votre séjour à la  maternité.

On n’y pense pas également forcément, mais lavez les vêtements pour le bébé et lavez les draps également, cela va permettre d’enlever les peluches et les produits qui  peuvent éventuellement rester notamment les colorations etc. Donc, on conseille généralement, avant d’habiller votre nouveau-né avec des nouveaux vêtements, de les laver  une première fois.

Pour continuer sur les vêtements et la liste d’achat, n’hésitez pas à acheter des soutiens gorges. Alors normalement, la poitrine a bien gonflé encore. Ça devrait… enfin, sur  la fin de la grossesse, au cours du troisième trimestre, plutôt se stabiliser. Donc, vous  pouvez acheter des soutiens gorges d’allaitement qui correspondent à la taille de milieu-fin troisième trimestre. N’hésitez pas à en acheter un d’une taille supérieure pour la  montée laiteuse dans le post-partum.

Le troisième trimestre, c’est également l’occasion de réaliser ce qu’on appelle “le projet de naissance”. Alors, ce n’est pas obligatoire, mais ne serait-ce que de penser et de réfléchir au type d’accouchement que vous souhaitez, on conseille généralement, de façon à ce que vous puissiez faire suivre vos recommandations, vos souhaits à l’équipe  médicale. Le projet de naissance se réalise généralement après avoir suivi l’ensemble  des cours de préparations à l’accouchement.

Il faut également penser à l’après, et du coup il est pas mal, au cours du troisième trimestre, d’ores et déjà, de se renseigner dans son entourage, auprès de vos amis, au près de vos voisins, sur quel type de suivi pédiatrique vous pourrez offrir à votre enfant  autour de chez vous. Sachez que votre enfant peut être suivi par un pédiatre ou alors  par un médecin généraliste. En tous les cas, essayez de vous renseigner autour de  chez vous sur ce qui est disponible et quels sont les pédiatres qu’on vous recommande.

Alors, il va également falloir préparer votre petit bunker post-natal. J’appelle ça un bunker post-natal parce qu’il y a des chances que vous ne sortiez pas beaucoup. Et de ce  fait, il va falloir un petit peu préparer les choses en avance. Donc, on conseille  généra lement de faire des petites réserves à la maison notamment, c’est peut-être un peu bête  mais tout ce qui concerne,  l’eau , le papier toilette… enfin, voilà, les réserves un petit  peu comme si vous n’alliez pas sortir pendant des semaines, ce qui risque d’être le cas. Mais en tous les cas, préparez tout, de façon à ce que vous n’ayez pas à faire des  courses les premières semaines après votre accouchement.

Et du coup dans la même continuité, sachant que vous avez le temps, généralement en  congé de maternité, de pouvoir cuisiner des petits plats d’ores et déjà aujourd’hui, et de  les congeler de façon à ce que vous n’ayez plus qu’à décongeler les plats dans le post- partum. Vous n’aurez probablement pas le temps de cuisiner quand votre bébé sera là. Généralement, les femmes, après leurs accouchements, aiment bien les plats plutôt légers, pas trop lourds, et plutôt « healthy » parce qu’elles pensent aussi à retrouver la  forme après l’accouchement, ce qui se comprend tout à fait.

Alors, il y a également un sujet dont j’aime bien parler au cours du troisième trimestre,  alors c’est pas forcément très connu, on risque de vous regarder un petit peu bizarre si  vous dites que vous avez fait ça, mais ça marche plutôt bien, c’est la possibilité d’exprimer le colostrum, donc le premier lait en cours de grossesse. On conseille généralement de faire autour de 37 semaines d’aménorrhées parce que ça peut donner  quelques contractions et qu’à 37 semaines, votre bébé, il est prêt, il est cuit. Donc, il n’y  a pas de problème, on peut y aller.

Alors, c’est quoi l’avantage d’exprimer le colostrum? Ça permet de préparer le col. Et si  vous avez un projet d’allaitement… voilà, un peu poussé, que vous souhaitez réellement allaiter, que pour vous, l’allaitement c’est important, on le conseille… on le  conseille plutôt. Sachez également qu’il est conseillé pour les femmes ayant un diabète  de grossesse, car l’enfant a plus de risque d’être complémenté, et du coup on préfère le  complémenter avec du lait maternel plutôt qu’avec du lait en poudre. On fera une vidéo sur l’expression manuelle du colostrum pendant la grossesse. Je  vous invite à la regarder pour en connaitre davantage.

Et enfin, dernier point, un point administratif et pas des moindres, c’est… ça concerne  votre conjoint. Il est temps peut-être aussi pour lui de discuter avec son employeur  d’éventuel congé de paternité à prendre, suite à l’accouchement de votre bébé.

Voilà, j’espère que cette to do list ne vous effraie pas trop, qu’elle n’est pas trop longue.

Encore une fois, faites les choses étape par étape. Et on va reprendre la majeure partie des points dans des vidéos qui vont suivre. A bientôt.