Découvrez Notre Sélection de Produits de Qualité pour Futures Mamans et Bébés


Bonjour! Alors, tout comme au premier et au deuxième trimestre, il y a des signes sur  lesquels vous devez prêter attention au troisième trimestre, des signes alarmants que vous devez connaitre et qui doivent vous faire consulter aux urgences.

Alors, le premier signe alarmant, ce sont les contractions.

On a déjà fait une vidéo dessus, sur les contractions prématurées, alors je ne vais pas revenir sur la description de qu’est-ce qu’une contraction… voilà, à partir de quel moment c’est normal, ce n’est pas normal. En tous les cas, sachez que s’il y a une date à retenir, c’est celle des 37 semaines d’aménorrhées.

Encore une fois, avant 37 semaines d’aménorrhées, si vous expérimentez des contractions autour de cinq, six contractions en une heure, dans ce cas-là, n’hésitez pas à aller consulter aux urgences car c’est trop tôt.

Par contre, si vous êtes après 37 semaines, c’est trop tôt aussi, vous pouvez rester à la maison, ce n’est pas encore… il faut attendre qu’elles soient encore un petit peu plus fortes, on en reparlera aux cours de préparation à l’accouchement.

En tous les cas, des contractions avant 37 semaines. Je vous invite à regarder la vidéo qu’on a fait sur “contractions prématurées”, qui vous indiquera qu’est-ce qui est normal, qu’est-ce qui n’est pas normal, et à quel moment il faut consulter. Mais contractions anormales, dans ce cas-là, on consulte.

Deuxième motif de consultation aux urgences, si vous perdez de l’eau.

Alors, la fameuse perte des eaux. Alors, les gens s’imaginent que c’est comme dans les films, pshhh, et qu’il y en a partout. Et bah non, pas toujours. Et oui, parfois c’est vraiment comme dans les films. Il y en a vraiment partout, c’est transparent comme de l’eau, ça n’a pas du tout d’odeur, ce n’est pas… voilà, c’est chaud. Et encore une fois, si c’est avant 37 semaines, alors là, vous allez aux urgences de suite. Si c’est après 37 semaines, vous avez le temps de prendre une petite douche, de préparer vos affaires, et tranquillement, vous allez à la maternité surtout s’il n’y a pas de  contractions associées. Mais en tous les cas, parfois, il faut aussi savoir que c’est juste un tout petit peu, ce n’est pas forcément comme dans les films. Alors, vous marchez un petit peu, vous changez de positions, et puis “bah ah, j’ai sentis quelque chose couler hein, c’est bizarre”, vous allez aux toilettes, vous regardez, vous vous demandez ce que c’est. Ça ressemble vraiment à de l’eau quoi, enfin. C’est pas du tout comme des pertes qui sont un petit peu plus… un petit peu plus épaisse, un petit peu plus blanchâtre. Là c’est vraiment comme de l’eau.

Si jamais vous avez un doute parce qu’en fin de grossesse parfois, il se peut que les pertes soient un peu plus importantes et un peu plus liquides, si vous avez un doute, allez aux urgences. Nous, on a un test pour faire la différence entre le liquide amniotique ou des pertes de fin de grossesse. Vaut mieux y aller pour rien que de ne pas y aller, parce que sachez que dès que la poche des eaux est un petit peu ouvert, soit un petit peu fissurée comme j’ai dit, un tout petit peu, ou alors carrément ouverte, si vous attendez trop longtemps, après les bactéries peuvent remonter aux bébés, et du coup il y a un risque d’infection pour le bébé. Donc, si vous avez un doute, vaut mieux y aller pour rien que pas du tout.

Alors comme je le disais, le liquide, il est généralement clair comme de l’eau… voilà, c’est… de l’eau chaude en gros. Mais si jamais vous perdez les eaux et que le liquide, il est un petit peu verdâtre, un petit peu… voilà, un petit peu foncé, vert bizarre, dans ce cas-là, on n’a pas le temps de prendre une douche, on va directement aux urgences. Ça veut dire que le bébé, il a émis des selles dans le liquide amniotique. Ça veut dire qu’a un moment donné, le bébé n’a pas aimé peut-être des petites contractions de fin de grossesse, et dans ce cas-là, il faut absolument aller aux urgences pour s’assurer que le bébé va bien, que le cœur bat bien et que du coup, on peut poursuivre soit le début de travail, soit s’assurer que la vitalité fœtale est bonne en tous les cas.

Troisième motif de consultation aux urgences, les saignements.

Alors, il se peut, après 37 semaines d’aménorrhées, à partir du moment où les contractions commencent un petit peu, le début de travail commence un petit peu,  qu’il y ait des toutes petites traces de sang, non ça, ce n’est pas inquiétant, mais en tous les cas du sang rouge vif, du sang frais, là dans ce cas-là, il faut de suite aller aux urgences.

Un autre motif de consultation aux urgences, c’est la fièvre.

On en a parlé également au premier trimestre de la grossesse. On a une vidéo à ce sujet. Mais plus de 38 degrés, c’est de la fièvre, non associée en plus à des symptômes ORL, comme des mots de gorge ou autres, dans ce cas-là, il ne faut pas hésiter à consulter aux urgences pour s’assurer qu’il n’y a pas de risque d’infection pour le bébé.

Autre motif : “Est-ce que votre bébé bouge bien?”

On va vous demander de vous assurer que votre bébé bouge tous les jours.

Alors, ça dépend des femmes. Il y a des bébés qui bougent beaucoup après les repas, il y a des bébés qui bougent beaucoup plutôt le soir, plutôt la nuit, enfin, c’est un peu diffèrent pour tout le monde. Mais en tous les cas, si à un moment donné, vous vous dites, “ça c’est bizarre, aujourd’hui… je n’ai pas senti mon bébé bouger comme d’habitude, il a bougé moins que d’habitude”, c’est un motif de consultation aux urgences.

Donc, on ne va pas vous demander de compter les coups, ou de vous focaliser sur les mouvements du bébé, mais il faut que vous sentiez votre bébé bouger tous les jours, et encore une fois, si vous vous posez la question, vous vous dites, “tiens c’est bizarre, aujourd’hui c’était… voilà, ce n’était pas comme d’habitude”, dans ce cas-là, vaut mieux consulter aux urgences.

Un dernier motif de consultation aux urgences, c’est les signes de prééclampsie.

Alors, on va faire une vidéo du coup sur la prééclampsie, donc je vous invite à la regarder éventuellement.

La prééclampsie, c’est de l’hypertension de la grossesse. Alors, ça se développe généralement au troisième trimestre de la grossesse. Certaines femmes développent une  hypertension, du coup cette hypertension provoque au niveau des reins un problème de filtration et on se retrouve avec des protéines également dans les urines. Et c’est pour ça que, quand vous allez faire votre check-up régulier, on va toujours vous faire une petite bandelette urinaire pour s’assurer qu’il n’y a pas de protéines dans les urines. Donc, hypertension + protéines dans les urines, prééclampsie.

Les signes de la prééclampsie, il faut les connaitre. C’est… vous vous réveillez un matin et votre conjoint, il vous dit, “c’est bizarre dis-donc, ton visage, il a d’un seul coup, il a gonflé” voilà, donc les œdèmes au niveau du visage, les œdèmes mais qui arrivent soudainement au niveau des mains et des jambes, alors les œdèmes progressifs de fin de grossesse, ça c’est rien, mais vous vous réveillez un matin ou en pleine journée, et d’un seul coup, vos jambes elles gonflent, “oh la la qu’est-ce que c’est ce truc?” Ça, c’est un signe en effet… voilà, c’est un signe d’hypertension, il faut consulter aux urgences.

Un autre signe d’hypertension, c’est les bourdonnements d’oreilles, les femmes qui disent, “c’est bizarre, j’entends des petits… des petits bruits dans les oreilles”. Les troubles de la vision également, des points noirs devant les yeux, ça c’est également un signe d’hypertension. Et des maux de tête très très très très forts. Vous savez les maux de têtes qui ne passent pas sous « dolipranes », des très très très grosses migraines, ça c’est également un signe d’hypertension qui doit vous alerter.

Généralement, quand il y a une hypertension de fin de grossesse ou une prééclampsie, on n’a pas juste un signe, on a deux ou trois signes associés quoi, c’est à dire, “ah, j’ai très très mal à la tête, et puis c’est bizarre, j’ai mes jambes, d’un seul coup, elles ont gonflé” ou “j’entends des petits bourdonnements d’oreilles et puis j’ai très très mal à la tête en même temps”. Généralement, il y a un ou deux signes associés. Quoi qu’il en soit, ce sont de signes à connaitre. Si jamais vous avez un de ces signes ou deux ou trois signes associés, il faut consulter aux urgences, ça peut être un signe d’hypertension de la grossesse.

Il y a d’autres petits motifs de consultation mais qui sont plus évidents

Une chute, voilà, si vous tombez sur le ventre bien évidemment. Si vous avez des difficultés à respirer, voilà vous vous sentez vraiment… voilà, vraiment vous vous sentez un petit peu oppressé… enfin voilà, si vous faites un malaise… ça c’est des signes tout au long de la grossesse c’est à dire pas qu’au troisième trimestre. Mais en tous les cas, au troisième trimestre, il y a six signes auxquels il faut faire attention, je les  répète, contractions, perte de liquides, fièvre, si le bébé bouge moins, les signes d’hypertension, et je crois qu’il en manque un, si votre bébé bouge moins que d’habitude. Voilà, ça c’est les six signes du troisième trimestre à connaitre.

Encore une fois, je vous invite à noter le numéro d’urgence sur un papier et à le mettre sur votre réfrigérateur, à le donner à votre conjoint également, qu’il l’ait dans son portefeuille. Savoir également où aller, repérez les urgences hein, ce n’est pas le moment d’aller à la maternité et de dire, « elles sont où les urgences, elles sont où les urgences”, voilà, histoire que tout soit bien préparé. Associés à ces six signes, enfin ces six signes d’alertes, tous les autres motifs classiques qui doivent également vous faire consulter aussi bien au premier trimestre qu’au deuxième trimestre qu’au troisième trimestre.