Découvrez Notre Sélection de Produits de Qualité pour Futures Mamans et Bébés


C’est parti nouveau Le saviez-vous, Le saviez-vous sur la sexualité pendant la grossesse. Je vais essayer de vous fournir un maximum d’informations et de répondre aux questions les plus couramment posées. Voilà, j’espère que ça vous aidera.

La première question, c’est est-ce qu’il est possible d’avoir encore des relations sexuelles pendant la grossesse ? Donc pendant longtemps, les recommandations étaient de s’en abstenir, fondées sur des mythes qui plaçaient la femme enceinte en dehors…

Sauf avis contraire de votre professionnel de la santé, il est tout à fait normal de continuer à avoir des relations sexuelles même si effectivement la sexualité est naturellement transformée avec votre grossesse.

En ce qui concerne les positions les plus confortables et la fréquence des rapports, là ce sont des choses plus personnelles. En fait, chaque couple trouvera son équilibre en fonction de ses envies, de l’avancée de la grossesse.

Certaines peurs très répandues et tout à fait normales comme la peur que le pénis heurte le bébé ou alors que des rapports très fougueux puissent engendrer une fausse couche. Ne vous inquiétez pas, ces peurs ne sont pas fondées. Le bébé est très bien protégé au sein du liquide amniotique. 

Alors, certains parents en fait sont mal à l’aise de savoir que bébé est entre guillemets « présent » puisqu’ils ont entendu dire en fait que bébé pouvait ressentir énormément de sensations bien avant sa naissance.

Ce qui en découle, c’est quels sont les effets que pourraient avoir les relations amoureuses des parents sur bébé ? Vous comprenez bien que c’est très difficile de répondre à cette question. Toujours est-il que les parents qui ressentent que le bébé réagit beaucoup aux orgasmes ou aux rapports, eh bien, espacent leurs relations sexuelles…

Il y a t-il des contre-indications aux relations sexuelles pendant la grossesse ? Sachez que si vous avez des antécédents de fausse couche, votre médecin pourra vous conseiller de vous abstenir durant le premier trimestre de grossesse. 

Si vous avez placenta bas inséré ou des saignements répétés, pareil, les médecins pourraient vous recommander l’abstention par rapport aux relations sexuelles, ou en tout cas la diminution.

Sachez que chaque complication peut requérir différentes restrictions, je vous invite vraiment à en parler déjà à votre médecin et demander s’il s’agit de restrictions par rapport  à la pénétration, par rapport à l’orgasme, l’excitation sexuelle. 

Par rapport aux envies. Avec la grossesse en fait, la libido subit vraiment des variations, et ça il n’y a pas de cas d’école, en fait ça varie d’une femme à l’autre.

Alors, certaines femmes sont physiquement épanouies, elles se sentent sensuelles et désirables, et forcément la libido, ça grimpe ; mais pour d’autres femmes, au contraire, elles se préoccupent plus du bébé, et du coup forcément ça contrarie…

Alors, je vous conseille de privilégier le dialogue avec votre conjoint, surtout quand vous ressentez des sensations et des impressions nouvelles. Ça lui permettra à lui de comprendre ce qui se passe et de ne pas se sentir rejeté. 

Si vos rapports sexuels sont limités par votre médecin ou si tout simplement vous n’êtes pas d’humeur,  je vous invite vraiment à partager tout de même des moments intimes avec votre conjoint. Et les moments intimes, c’est simplement d’autres manières d’exprimer l’affection et l’amour.

Il est tout à fait normal qu’un rapport avec orgasme en fait provoque une certaine douleur comme des règles très fortes. En fait, ce sont des contractions, mais pas d’inquiétudes, c’est normal.

Après le rapport, il est possible que vous constatiez des gouttes de sang. Alors, il faut savoir que pendant la grossesse le col de l’utérus est plus fragile. En tout cas, parlez-en à votre médecin surtout si ces pertes de sang se prolongent.

La question qui suit, c’est de savoir à partir de quand je peux reprendre mon activité sexuelle une fois que j’ai donné naissance à mon enfant. Donc, en général c’est quand votre corps s’est remis de l’accouchement, qu’il n’y a plus de saignements et que votre conjoint se sent à l’aise.

Il est possible aussi que votre médecin vous demande d’attendre le premier rendez-vous postnatal avant d’avoir des rapports sexuels. Il est possible également que vous ressentiez une sécheresse vaginale, donc pour ça il existe des lubrifiants à base d’eau.

Je crois avoir fait le tour du sujet, c’est un sujet assez vaste, encore une fois. Du coup n’hésitez pas à m’envoyer si vous avez des questions et surtout allez voir les anciens Le saviez-vous dans les stories à la une.