Découvrez Notre Sélection de Produits de Qualité pour Futures Mamans et Bébés


Grossesse: votre groupe sanguin est rhésus négatif?

Dans le jargon médical, on dit que vous êtes de rhésus négatif pendant la grossesse. Alors, vous avez probablement entendu parler qu’en cours de grossesse, le rhésus négatif pose problème, il peut y avoir incompatibilité et qu’il faut faire des choses etc. Alors, parlons-en et on va tout expliquer.

Quand on est de rhésus positif, cela veut dire que sur nos globules rouges, il y a une marque, une marque positive. Quand on est de rhésus négatif, cela signifie que sur nos globules rouges, nos cellules sanguines, il n’y a pas de marque.

Risque d’incompatibilité de rhésus pendant la grossesse

Vos anticorps attaquent les globules rouges de bébé

Si vous êtes de rhésus négatif et que votre conjoint est de rhésus positif, votre bébé peut potentiellement être de rhésus positif. Alors, quel est le risque en cours de grossesses?

rhésus négatif grossesse

Si jamais votre bébé est de rhésus positif et que vous êtes négatif, et qu’au moment de la grossesse ou de l’accouchement, il y a un échange de sang entre vous et le bébé, les globules rouges de votre bébé qui ont la marque vont être considérés comme corps étrangers, parce que dans votre corps, vos globules rouges n’ont eux pas la marque. Et comme tout corps étranger, votre corps va réagir et va produire des anticorps. Ces anticorps vont être dirigés contre les globules rouges de votre bébé et vont donc attaquer les globules rouges de votre bébé.

Risque d’anémie pour bébé

Le risque c’est que du coup votre bébé se retrouve complètement anémié c’est-à-dire qu’il n’y a plus assez de globules rouges puisque votre corps les a détruits. Le risque, c’est aussi pour vos grossesses suivantes.

Risque pour les grossesses suivantes

Si on ne fait rien et que vous gardez ces anticorps dans votre corps et qu’au cours d’une grossesse suivante, le bébé est lui aussi de rhésus positif, du coup les anticorps que vous avez vont se diriger contre la grossesse.

Alors, pour éviter ces complications et pour éviter ce problème. Si vous êtes de rhésus négatif, pour éviter ce problème, ce qu’on va faire, c’est qu’en cours de grossesse, en fin du deuxième trimestre entre 26 et 28 semaines d’aménorrhées, vous allez recevoir un traitement systématique.

Traitement de l’incompatibilité de rhésus chez la femme enceinte

Ce traitement est une injection d’immunoglobulines anti-D, qu’est-ce que ça va faire?

Si jamais il y a un échange de sang entre vous et le bébé, cette injection d’immunoglobulines va aller attaquer les globules rouges du bébé qui se trouvent dans votre corps avant même que vous produisiez des anticorps. Ce qui fait que le jour de l’accouchement, vous n’aurez pas d’anticorps dirigés contre votre bébé ou que vous n’aurez pas d’anticorps dirigés contre les globules rouges de votre future grossesse.

On va également vous prodiguer ce traitement en cours de grossesse si jamais on estime qu’il peut y avoir un potentiel risque de mélange de sang entre vous et le bébé. Alors, qu’est-ce que ça peut être? Si jamais vous avez reçu un coup sur le ventre par exemple, au cours de la grossesse, un choc. Si jamais vous avez expérimenté des saignements au premier trimestre ou deuxième au troisième trimestre de la grossesse. Si jamais vous avez eu des procédures médicales comme une amniocentèse ou comme un cerclage par exemple. Normalement les femmes de rhésus négatif qui ont malheureusement une fausse-couche ou qui font une interruption de grossesse, doivent également recevoir ce traitement. Potentiellement, il peut y avoir au cours de toutes ces procédures, un mélange de sang entre le bébé et la maman.

Rhésus négatif et accouchement

Après l’accouchement, quand bien même vous avez eu le traitement au cours de la grossesse, on va faire une prise de sang à votre bébé pour savoir s’il est de rhésus positif ou négatif. Si votre bébé est rhésus négatif, pas de problème. Quand bien même il y a eu des échanges de sang au cours de l’accouchement, votre bébé étant négatif, vous n’allez pas produire d’anticorps contre le rhésus de votre bébé. Par contre, si votre bébé est rhésus positif, vous aurez droit à une deuxième injection d’immunoglobulines anti-D pour être sûr qu’il n’y a pas eu d’échanges de sang. Et aussi pour être sûr qu’on va combattre tous les globules rouges avant que vous produisiez des anticorps afin de vous protéger pour les prochaines grossesses