Ce n’est pas évident au tout début d’une grossesse de savoir si on est enceinte ou non. Certaines femmes arrivent à le détecter très rapidement alors que pour d’autres c’est plus compliqué, il faut plus de temps. Voici des signes et les examens pour vous en assurer (Attention, il faut noter que tous les symptômes n’apparaissent pas toujours, les signaux ressentis peuvent changer en fonction des femmes):

Savoir si on est enceinte : L’arrêt des règles

Si vous avez des cycles réguliers, c’est l’indice qui avertit le plus souvent les femmes enceintes. Sachez cependant qu’il existe aussi d’autres significations à ce retard des règles comme par exemple la fatigue, un choc émotionnel, si vous êtes proche de la puberté ou de la ménopause (périodes où les cycles sont souvent irréguliers), certaines maladies, le stress, le sport ou même les voyages…

Reconnaître si on est enceinte : Les symptômes digestifs

Comme les nausées, les vomissements ou le dégoût pour certains aliments, le plus souvent le matin. Des signes qui sont très fréquents surtout en début de grossesse. Cela s’explique par la formation du placenta qui déclenche l’hormone HCG qui engendre des nausées.

Savoir si on est enceinte : Augmentation précoce du volume des seins

En effet au commencement de la grossesse, les seins changent. Ils sont plus gros, plus tendus et parfois sensibles et douloureux avec les tétons qui changent de couleur (plus foncés). Et bien votre corps se prépare tout simplement déjà à l’allaitement! Mais c’est aussi un phénomène courant chez certaines femmes lors du syndrome prémenstruel juste avant la survenue des règles ce qui implique que ce n’est pas toujours un signe fiable.

Est-ce que je suis enceinte : Modification de l’humeur

C’est un fait, une grossesse entraîne des modifications hormonales qui enclenchent des sauts d’humeur qui sont clairement différents d’une femme à l’autre (irritabilité, nervosité, sensibilité…).

D’autres symptômes peuvent faire penser à un début de grossesse

L’envie d’uriner est souvent plus fréquente, des fringale (augmentation de l’appétit ou gout très prononcé pour certains aliments), l’envie de faire une sieste, de dormir en pleine journée, constipation, modification de l’odorat (certaines odeurs deviennent insupportables) ou encore la sécrétion inhabituelle de salive.

Mais au-delà de ces différents symptômes, voici les tests à effectuer pour avoir la certitude que vous attendez bien un bébé:

Les tests de grossesse à faire soi-même

  • La meilleure façon de confirmer votre pressentiment suite aux différents symptômes est d’effectuer un test de grossesse. C’est très simple et efficace à 95% en plus d’être pratique. C’est un test urinaire, vendu entre 2 euros et 10 euros en pharmacies et parapharmacies, qui permet de déceler dans vos urines du matin la présence de l’hormone gonadotrophine chorionique ou HCG (l’hormone de grossesse). Ils ne peuvent servir qu’une seule fois, mais certains sont vendus par boîte de deux ce qui permet, en cas de doute, de faire un nouveau test quelques jours après. Si votre test est positif (certains donnent des réponses sous forme de traits colorés et d’autres affichent le résultat en toutes lettres “enceinte”) vous pouvez considérer avec quasi-certitude que vous êtes enceintes. En effet, les fausses réponses positives sont très rares. Si c’est positif ou si vous avez un doute même après un test négatif, prenez directement rendez-vous avec votre médecin.

test de grossesse

  • La température: C’est un bon moyen de savoir si on est enceinte mais ce test n’est possible que pour les femmes qui notent très régulièrement leur température pour réaliser une courbe de température. il faut prendre sa température tous les matins et reporter les chiffres sur un graphique. C’est au moment de l’ovulation que la température hausse puis ne bouge pas pendant 14 jours avant de redescendre. Si il y a fécondation, la température restera à la hausse (à cause de votre taux de progestérones). Si c’est le cas pendant 15 à 20 jours consécutifs, il y a de fortes chances pour que vous soyez enceinte!

Les tests de grossesse à faire en laboratoire

  • Prise de sang: Ce test est plus fiables que les tests à faire soi-même et donne des résultats plus précoces. Il permet de détecter et de doser l’hormone de grossesse. Le fait de pouvoir doser la quantité va permettre de préciser l’évolution normale ou non de la grossesse (en comparant les chiffres à des moyennes). Ce test nécessite une prescription médicale pour être remboursé. Vous pouvez demander une prescription à un médecin ou à une sage femme.
  • La première échographie du premier trimestre permettra de confirmer votre grossesse, de savoir le nombre d’embryons présents, de dater votre grossesse et de confirmer que l’embryon est bien dans l’utérus.

Depuis quand suis-je enceinte?

Deux façons permettent de calculer le début de sa grossesse :

  • Soit en semaines aménorrhées (absence de règles chez une femme en âge d’être réglée): cela correspond au nombre de semaines passées depuis le premier jour de vos dernières règles.
  • Soit en semaines ou mois de grossesse: il s’agit du nombre de semaines ou de mois estimés depuis la fécondation. Le premier jour de grossesse est la date du premier jour de vos dernières règles à laquelle il faut ajouter 14 jours.

Vous êtes enceinte, et l’accouchement c’est pour quand?

C’est tout simplement pendant la période probable d’accouchement qui dure 3 semaines, soit 14 jours avant le jour J et 7 jours après. On parle bien de période parce que le jour J est incertain,  il y a trois raisons:

  • la durée d’une grossesse est variable
  • la date de début de grossesse est incertaine à quelque jours près parce ce que des événements peuvent provoquer un accouchement
  • 70% des accouchements ont lieu pendant cette période probable d’accouchement. Ce qui implique que 3 accouchements sur 10 ont lieu en dehors de cette période avec un suivi médical adapté jusqu’à l’accouchement. Nous vous proposons d’ailleurs une vidéo dédiée au calcul de la date du début de grossesse dans une vidéo explicative réalisée avec une sage femme.

Précautions à prendre enceinte:

  • Ne pas prendre de médicaments sans avoir eu un avis médical
  • Ne plus boire d’alcool
  • Arrêter de fumer ou réduire votre consommation
  • Stopper la viande crue ou peu cuite mais aussi les produits à base de lait cru
  • Laver bien les légumes  et les fruits
  • Éviter d’être en lien avec des personnes ayant des maladies contagieuses
  • Aviser votre radiologue si vous aviez prévue de faire une radio ou bien votre médecin si vous aviez planifié de faire un vaccin
  • Si vous devez voyager, renseignez-vous sur d’éventuelles précautions sanitaires à prendre.

Vous verrez au cours des articles suivants le pourquoi de ces différentes recommandations.


Découvrez Notre Sélection de Produits de Qualité pour Futures Mamans et Bébés