La naissance approche… Les futures mamans se rendent compte qu’une étape se termine…

L’accouchement est source d’excitation et d’impatience mais aussi de craintes et c’est tout-à-fait normal.

Nous espérons que ce deuxième article sur l’accouchement (voir notre premier article sur « Accouchement: le travail prématuré ») répondra à toutes vos questions! Le but étant de vous rassurer et de vous donner confiance pour aborder ce grand moment et accueillir votre enfant.

Quand est-ce que le travail commence?

Pendant toute la durée de la grossesse, la partie inférieure de l’utérus (le col) reste fermé. Le travail commence lorsque ce col de l’utérus commence à s’ouvrir (dilatation) et à se raccourcir (effacement). Les muscles utérins se serrent (contraction) à intervalle régulier. Pendant les contractions, le bas ventre devient plus rigide. Entre les contractions, l’utérus se détend et le bas ventre devient mou.

Comment savoir si je suis en plein travail ?

Lorsque le travail a commencé, certaines femmes ont des symptômes distincts alors que d’autres n’en ont aucun. Il vous arrivera peut être, surtout si c’est votre premier enfant, de vous poser la question si le moment est venu de la partir a la maternité…  

Personne ne sait ce qui provoque le début de l’accouchement, du coup, dire à quel moment le travail d’accouchement débute est difficile mais plusieurs changements hormonaux et physiques peuvent l’indiquer. Tous ses changements sont destinés à favoriser la naissance de votre bébé. 

Ces changements sont:

  • Allégement

Lorsque votre bébé se tasse et se baisse dans votre bassin, on appelle cela « l’allégement ». En fait, votre bébé se met en position fœtale, la tête dirigée vers le bas et les bras et les jambes repliés contre la poitrine. Les os de son crâne sont désormais mous et flexibles afin de faciliter son passage par le canal génital. Cela peut se produire quelques heures ou quelques semaines avant l’accouchement. Cependant, après cet allégement, vous pourriez avoir envie d’uriner plus fréquemment étant donné que l’utérus appuie sur la vessie.

  • Le bouchon muqueux

Un bouchon muqueux s’accumule dans le col de l’utérus durant la grossesse et, lorsque le col commence à s’élargir, la muqueuse est rejetée dans le vagin. Elle peut être translucide, rose ou d’une couleur légèrement sanguine. L’accouchement peut commencer peu après, voire 48h après ou même plus. En tout cas, cette expulsion est le signe que le col de l’utérus commence à se modifier. 

  • Les contractions

Ce qui caractérise un accouchement, ce sont les contractions qui interviennent à intervalle régulier et dont la fréquence (le nombre de contractions), la durée (le temps que dure une contraction) et l’intensité (la douleur ressentie) augmentent au fil du temps. Plus le temps passe et plus les contractions se rapprochent les unes des autres.

Les contractions peuvent provoquer des gênes ou de fortes douleurs au niveau du dos et du bas ventre, avec une pression sur le bassin. Elles sont décrites par certaines femmes comme ressemblant à de grosses crampes menstruelles. A cela peuvent s’ajouter de légers saignements vaginaux. Elles sont inévitables. 

Sachez que la douleur est plus ou moins forte selon les femmes et n’est pas la même tout au long de l’accouchement. De plus, une fois que vous serez capable d’identifier l’approche d’une contraction, vous serez en mesure de mieux les gérer. Vous pourrez également vous relaxer entre deux contractions.

  • Durée des contractions 

De légères contractions surviennent généralement toutes les 15 à 20 minutes et durent de 60 à 90 secondes. Les contractions deviennent de plus en plus régulière, jusqu’à atteindre un intervalle de 5 minutes. Le travail actif (lorsque vous devriez être à l’hôpital) est généralement caractérisé par d’intenses contractions qui durent de 45 à 60 secondes et qui surviennent toutes les trois à quatre minutes.

  • Rupture de la membrane amniotique

La rupture de la membrane amniotique (la poche remplie de fluide enveloppant le bébé durant toute la grossesse) est aussi appelée « perte des eaux ». La rupture de la membrane amniotique donne une impression de liquide qui s’épanche ou d’un filet qui coule constamment. Le liquide est inodore et peut être de couleur jaune pâle.

Si vous « perdez les eaux », appelez votre médecin et dites-lui l’heure à laquelle c’est arrivé, la quantité perdue et son aspect. Le travail pourrait (ou ne pourrait pas) commencer juste après la perte des eaux.

Perdre les eaux n’est pas une obligation pour l’accouchement.

Attention, si le liquide est tinté ou verdâtre, ce n’est pas normal et il convient de se rendre sans tarder à la maternité.

  • Effacement et dilatation du col de l’utérus

Votre col se raccourcit et se réduit pour s’étendre et s’ouvrir autour de la tête de votre bébé. Le processus de réduction et d’amincissement du col de l’utérus est appelé « effacement » et on le mesure en pourcentage allant de zéro à cent. Le processus d’ouverture et d’élargissement du col de l’utérus s’appelle « dilatation » et est mesuré en centimètre, allant de un à dix.

L’effacement et la dilatation du col de l’utérus résultent de contractions utérines efficaces. On mesure l’avancée de l’accouchement grâce à l’ouverture et à l’élargissement de votre col qui permettra à votre enfant d’emprunter le canal vaginal.

Que dois-je faire en phase de pré-travail d’accouchement?

Tâchez dans un premier temps, de rester calme et détendue afin de pouvoir gérer au mieux les contractions et le travail qui progresse.

Quelques conseils:

  • Ne changez pas vos habitudes, faites comme vous avez l’habitudes de faire.
  • Suivez les conseils que vous avez eu en cours de préparation à l’accouchement.
  • Essayez de vous distraire: promenez-vous, faites les magasins, regardez un film, rester avec une amie.
  • Prenez un bain ou une douche chaude. (Demandez au médecin qui vous suit si vous pouvez prendre un bain alors que vous avez perdu les eaux).
  • En cas de faim, buvez et mangez ce qui vous donne envie et vous fait plaisir.
  • Si c’est le soir, essayez de dormir : vous aurez besoin d’énergie pour l’accouchement.
  • Commencez à pratiquer les différentes positions et techniques de respiration afin de déterminer celles qui vous aideront au mieux au moment du travail.

Quand dois-je appeler mon médecin ou aller à l’hôpital?

Il faut appeler votre médecin au début de l’accouchement ou lorsque vous avez des questions et/ou des inquiétudes.

Appelez aussi, si :

  • Vous avez perdu les eaux (c’est-à-dire qu’un liquide s’épanche soudainement ou qu’un filet coule constamment)
  • votre bébé bouge moins que d’habitude
  • Vous avez des saignements (qui ont plus l’aspect de tâches)
  • Vos contractions deviennent une véritable gêne et surviennent toutes les cinq minutes depuis une heure